Environnement

 impression-3d-mini-2.jpg

Demain, chacun pourra-t-il construire sa maison en quelques jours grâce à l’impression 3D ? Pour Bertrand Dietz, journaliste s’étant penché sur la question   

 algeco_ia-batiment-modulaire-miniature.png

Les médecins de l’hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière utilisent des algorithmes avancés, capables d'optimiser leurs calculs au fur et à mesure qu'ils effectuent des traitements

 algeco_illus_citoyens_mini.png

Les citadins ont des idées pour construire l’avenir de leur cité et le font savoir ! De plus en plus, ils s’immiscent dans les politiques publiques de la ville, que ce soit pour critiquer certains arbitrages, soumettre leurs propositions et même financer certains projets.

 visuel-voirlavilleenvert-mini.jpg

La nature s’invite en ville ! Des toits végétalisés aux jardins citadins, tout le monde veut du vert chez soi ou à proximité. Tour d’horizon de l’urbanisme vert si vertueux…

 article_video2_prototype_algeco_copiebd.jpg

Sur le papier, de nombreux projets semblent prometteurs. Une fois réalisés, le succès n’est néanmoins pas toujours au rendez-vous.

 ae6_articlemag.jpg

La première réunion dédiée à la réalisation du prototype du projet lauréat au dernier concours Architecture(s) Élémentaire(s) s’est tenue récemment. Pour Charles Saade et son « Pick & Go », les choses sérieuses commencent.

 180425_296_photo_d-eskenazi.jpg

Nous continuons ici la visite du site de production Algeco à Saint Amour avec l’interview de Christophe POBEL, électricien. Un poste de plus en plus important avec le degré de technicité de plus en plus élevé des modules.

 remy_jaillet_vignette.jpg

Toujours sur le site d’assemblage Algeco à Saint-Amour, Rémi JAILLET, Préparateur Méthodes depuis 2004, nous présente les caractéristiques de son métier. Un savant mélange de connaissances techniques et de créativité...

 florian_tabary_vignette.jpg

Le Responsable HSE (Hygiène, Sécurité, Environnement) du site d’assemblage Algeco de Saint-Amour, Florian TABARY, nous détaille ses prérogatives et la prééminence de la gestion de la sécurité des 114 collaborateurs sur plus de 6 hectares…