Le modulaire, beaucoup plus élaboré qu’il n’en a l’air !

Comme tout ce qui peut paraître simple au premier coup d’œil, la construction modulaire découle d’un processus complexe. Le client n’a pas forcément conscience de ce qui se « trame » sous la fabrication et l’installation des modules. Et pourtant, s’il savait ce que nécessite la conception de ces préfabriqués « tout bêtes »…

 

Le module est un bâtiment comme les autres (ou presque)

 

La construction modulaire plus rapide que les autres typse de construction, est soumise à toutes les normes du bâtiment : permis de construire, contraintes de sécurité, de respect de l’environnement, d’isolation thermique et acoustique…

Le bâtiment modulaire étant le plus souvent temporaire, il peut, en mode locatif, inclure une « étape » supplémentaire : le démontage. Cette opération nécessite la plus grande attention pour conserver le module en l’état afin de le réutiliser. Le bâtiment modulaire peut, en outre, être facilement évolutif en largeur ou en hauteur, ce que ne permet pas la construction en dur.

Également spécifique au modulaire, la question primordiale du respect du gabarit routier. En effet, les chargements doivent être pensés pour passer sous les ponts et sur toutes les routes.

Quant à la contrainte dimensionnelle, c’est à la fois la spécificité et le défi majeur du modulaire. Sanitaires, mobiliers, chauffages, climatiseurs, équipements, rangements… et occupants, tout doit rentrer dedans. C’est un peu comme l’histoire de la poire dans la bouteille d’eau-de-vie !

 

Et si les modules étaient les vrais bâtiments intelligents ?

 

Chaque construction modulaire ressemble à un petit miracle. Tout est calculé au centimètre près, là où, dans la construction classique, on peut « jouer » plus facilement avec les espaces. Et si les modules sont si brillants, c’est qu’ils ont été conçus de façon redoutablement efficace.

L’exemple de la réglementation thermique RT2012 à laquelle répondent les modules ALGECO est éloquent. Prévoir tous les isolants, éviter les ponts thermiques, gérer les étanchéités à l’air et installer les gaines de ventilation dans un espace réduit, sans perdre en surface utile, relève véritablement du grand art !

Cela induit en amont un travail considérable de réflexion. Si la conception est réussie, tout le reste n’est que déclinaison, d’un chantier sur l’autre. A contrario, pour les bâtiments traditionnels, à chaque projet, l’architecte doit faire appel à un bureau d’études pour la structure du bâtiment, mais aussi pour le chauffage et la climatisation. Au final, cela prend beaucoup de temps et coûter cher.

Ne nous méprenons pas : en termes de « composants », un module préfabriqué élaboré coûte environ le même prix qu’un bâtiment classique. Cependant, toute la différence se fait en faveur du modulaire dans ces économies de temps et d’argent en matière d’études, mais aussi dans le nombre réduit de corps de métier intervenants, l’absence d’heures perdues à attendre que sèche tel ou tel matériau… L’ensemble de ces phases chronophages et coûteuses dont fait l’économie la construction modulaire, la construction classique, elle, ne peut s’en passer.

Une réalisation qui respecte à la fois le délai et le budget, n’est-ce pas cela un bâtiment intelligent ? Avec les équipements modernes inclus aux modules Algeco, notamment les capteurs, mais aussi les choix de customisations presque infinis, on peut même parler de véritables petits génies en évoquant nos modules !

 

L’atout Algeco : la profondeur de gammes…

 

Avec ses 3 gammes hétérogènes Origin, Advance et Progress, Algeco propose un large choix ET de très nombreuses « variations » en matière de dimensions et de finitions du confort « basique » à la réalisation haut de gamme. Prenons le « top du modulaire », le Progress d’Algeco. Il est disponible sur des longueurs de 6, 8,9 et 10 mètres et en deux largeurs 2,5 et 3 mètres. Voilà qui offre tout le champ des possibles aux architectes, maîtres d’œuvre… et aux clients.

 

En réalité, la construction modulaire s’apparente fortement au prêt-à-porter. En s’adressant à la bonne enseigne, Algeco notamment avec son large stock et ses 60 ans d’expérience, on trouvera un costume qui plaît, conçu à la bonne taille et disponible rapidement. Avec en plus les finitions et adaptations comprises, à l’image des ourlets du pantalon proposés par la boutique spécialisée : chez Algeco, ce sont nos Services 360° !

Oui, dans le modulaire, tout est très codifié. Cela veut-il dire que tout a déjà été fait ? Non. Mais chez Algeco, on se sert de ce qui a été fait pour environ deux tiers de nos réalisations. Ceci n’empêche pas les ingénieurs de notre Bureau de développement d’imaginer en permanence de nouvelles solutions.

Pour résumer, en matière de modulaire, le mode d’emploi est compliqué à concevoir. Mais ensuite, il suffit de trouver la bonne page pour l’appliquer : tout ou presque est à l’intérieur !

Partager cet article :
Application 
Construire
Divers
Articles liés