Construire la ville sur la ville

En 2030, on comptera 43 mégalopoles contre 31 aujourd’hui. Et 70%1de la population mondiale sera urbaine. Une gestion intelligente et évolutive de l’espace s’impose ! La densification par le haut, c’est-à-dire l’ajout d’étages aux immeubles, est une des solutions mises en œuvre par les villes. Explications.

 

Densification par le haut, quand construire en hauteur devient la solution

Dans un espace urbain limité en surfaces constructibles, la densification par le haut permet d’augmenter l'offre de logements, de mutualiser les équipements publics et de limiter l’étalement urbain et in fine l’usage de la voiture au quotidien. Elle a été facilitée par différents assouplissements législatifs : suppression du COS (Coefficient d’Occupation des Sols) qui limitait la constructibilité (loi Alur), possibilité de déroger à certaines règles d’urbanisme pour favoriser la création de logements dans les secteurs denses (loi Duflot), etc.

Dans ce contexte, de nombreux projets de surélévation urbaine voient le jour depuis quelques années, notamment en région parisienne : 33 logements en bois montés sur les toits de résidences à Poissy, 63 appartements « perchés » rue de la Glacière dans le 13ème arrondissement de Paris sur deux nouveaux étages... Des chantiers qui permettent également de réaliser la rénovation thermique des immeubles concernés. Tout le monde y gagne !

 

Algeco, facilitateur de la ville qui s’élève

Le bâtiment modulaire est souvent plébiscité dans les projets de surélévation. D’après Stéphane Malka, architecte et auteur du manifeste « Le Petit Pari(s) », le choix du modulaire permet en effet de réduire le coût final grâce à la livraison de constructions préfabriquées en atelier. Mais ce n’est pas son seul avantage. La construction modulaire est aussi une solution d’accompagnement des chantiers dans un cadre urbain très dense.

Acteur au service de la ville qui change, Algeco s’adapte aux environnements urbains surchargés. Son offre Advance - feu garantit une grande liberté dans la configuration des espaces. Pour limiter l’étalement du bâtiment sur la voirie, Algeco propose des constructions sur plusieurs étages. À La Défense, Algeco a ainsi créé une base vie modulaire dans un espace très restreint, le quartier étant déjà saturé par des voies de circulation et des chantiers d’immeubles en construction ou en réhabilitation.

À Paris, Algeco a aussi réussi à construire un bâtiment modulaire de 5 étages dans une petite cour du Musée de l’Hôtel de la Marine. Pour ce faire, l’entreprise a dû faire passer un à un les modules sous un porche. Une preuve de plus de la capacité d’adaptation du leader de la construction modulaire !

 

 

1Source : ONU, World Urbanization Prospect, dossier de presse, 16 mai 2018.

Partager cet article :
Application 
Articles liés