Le modulaire est une bonne réponse à l’urgence et à l’évolutivité des besoins

Entretien avec Sébastien Lespinasse, Chef du service études, architecture et archéologie, direction des bâtiments, direction générale haute qualité de vie de Bordeaux Métropole.

 

Quelles sont les priorités des collectivités aujourd’hui en matière de construction ?

SÉBASTIEN LESPINASSE : Elles ne sont pas les mêmes sur tout le territoire. Concernant la métropole bordelaise, elle est résolument dynamique et de plus en plus attractive, ce qui engendre une forte croissance démographique. Le besoin en termes d’équipements publics est donc fort, notamment en faveur des jeunes actifs avec enfants. Écoles et crèches font ainsi partie des priorités des communes de la métropole en matière de construction.

 

En quoi le modulaire peut-il être une réponse aux priorités des collectivités ?

S. L. : Selon moi, c’est une bonne réponse à l’urgence, par la rapidité de mise en œuvre, et à l’évolutivité des besoins, notamment sur les zones en fort développement urbain.

 

Quels sont les enjeux en matière d’intégration dans le territoire ?

S. L. : L’amélioration de la qualité de vie des habitants passe par le soin donné à l’intégration de nos équipements en termes d’architecture, de biodiversité, de connexion aux transports en commun, de protection vis-à-vis des nuisances… L’un des axes prioritaires de Bordeaux Métropole est clair : constituer une métropole à haute qualité de vie. Cet enjeu est également renforcé par le fait que Bordeaux est classée au patrimoine mondial de l’Unesco : la préservation de notre patrimoine est par conséquent impérative.

 

Pouvez-vous nous détailler le projet de Bordeaux Métropole ?

S. L. : Le projet de construction du groupe scolaire Alfred-Daney est né de la découverte d’une pollution au radium sur un terrain devant accueillir un premier projet, au cœur d’une zone en grand développement urbain. Les élus ont donc souhaité qu’une réponse puisse être apportée rapidement afin de faire face à l’accueil de 10 nouvelles classes sur la zone, ainsi que des salles de restauration, de repos et de motricité, le temps de relancer le projet sur un nouveau terrain. Cette décision a été prise fin juillet 2016 pour une livraison à la rentrée 2017. Sont planifiées 14 autres classes avec livraison courant 2018. Pour tenir ces délais très serrés, nous avons travaillé en maîtrise d’œuvre interne, avec l’un de nos architectes et notre bureau d’études. Nous avons lancé en parallèle un marché générique de construction de bâtiments modulaires pouvant répondre à tout type de besoins (bureaux, crèches, écoles, vestiaires sportifs…). Ce marché a été remporté par Algeco, qui a pu lancer les études début 2017 et commencer les travaux courant mars. La réactivité était la clé indispensable pour ce challenge : tout le monde a répondu présent. La qualité de l’équipement livré a été saluée par tous, des élus aux parents d’élèves, en passant par le personnel d’entretien.

 

Découvrez le projet de Bordeaux Métropole

https://www.algeco.fr/mag/architecture/le-groupe-scolaire-alfred-daney-bordeaux-metropole-une-vraie-prouesse-un-succes-partage

Le modulaire est une bonne réponse à l’urgence et à l’évolutivité des besoins

Sébastien LESPINASSE
Chef du service études, architecture et archéologie, direction des bâtiments, DG haute qualité de vie de Bordeaux Métropole
Partager cet article :
Application 
Articles liés