Le modulaire part avec une longueur d'avance en matière de RSE

Interview avec Pierre-Yves Sanchis, CEO de Comeen, agence conseil en communication RSE et Digital ET e-RSE. net

 

La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est-elle aujourd’hui ancrée au niveau du monde de l’entreprise ?

La RSE, telle que définie par l’Union Européenne en 2001, matérialise l’intégration volontaire des préoccupations sociales et écologiques des entreprises à leurs activités commerciales et à leurs relations avec leurs parties prenantes.

Si l’idée de la RSE nait dès 1950 aux États-Unis, en France, la loi NRE de 2001 est le premier « acte » contraignant : les entreprises doivent rendre publique leurs performances en matière de développement durable. À ses débuts, la RSE était perçue comme une contrainte : elle est aujourd’hui abordée comme une opportunité. Pourquoi ?

Tout d’abord, parce que le monde a changé. La société de l’information en temps réel ne pardonne plus le manque de transparence ou le moindre écart de bonne conduite.

Ensuite, à l’exception de quelques irréductibles sceptiques, il y a une prise de conscience de l’impact nocif de certaines activités des entreprises sur notre société, nos emplois, notre santé et sur le climat.

Enfin, à produit ou service similaire, les consommateurs préfèrent des marques aux valeurs fortes auxquelles ils peuvent s’associer. Une étude de Burson-Marsteller datée 2015 attribuait déjà à la RSE 45 % de la réputation d’une entreprise !

Les critères d’achats responsables sont, en outre, de plus en plus souvent intégrés, permettant aux entreprises de mieux se placer sur les appels d’offres.

 

Quelles sont les priorités RSE observées en phase de conception des bâtiments ?

Il convient d’aborder la RSE de façon globale : la conception est certes très importante, mais l’usage et la fin de vie le sont tout autant.

Penser la consommation énergétique d’un bâtiment est aussi crucial que de prendre soin des matières premières intervenant dans son élaboration. D’où les questions à se poser : les matériaux et les ressources utilisés sont-ils renouvelables ou réutilisables ?

Sur le plan social, de nombreux enjeux doivent aussi être pris en compte. À l’usage, le bâtiment s’intègre-t-il bien dans la biodiversité ou paysage ? Est-il conçu pour assurer le bien-être des usagers et peut-il évoluer dans le temps ?

 

Quelles sont les spécificités RSE dans l’univers du modulaire ?

Le modulaire part avec une longueur d’avance en matière de RSE. Étant donné l’apparente simplicité de ce type de bâtiments, la chaîne de valeurs est peut-être mieux maîtrisée que pour les bâtiments classiques. La RSE semble mieux intégrable dans le modulaire, lui conférant une place potentielle de pionnier.

Et le modulaire a la capacité de multiplier les innovations RSE, notamment en termes de consommations énergétiques, pour devenir champion de la RSE.

 


45 %  de la réputation d'une entreprise sont attribués à la RSE


 

Le modulaire part avec une longueur d'avance en matière de RSE.

Pierre-Yves SANCHIS
CEO de Comeen, agence conseil en communication RSE et Digital ET e-RSE. net
Partager cet article :
Application 
Construire
Articles liés