Julien Feja – Président groupe D&S : « Depuis 2010, Algeco est l’allié incontournable de notre développement »

Spécialiste du risque en milieu nucléaire, le groupe D&S, fondé en 2010, a fait d’Algeco un acteur à part entière son développement. De la création de son siège à l’implantation des bâtiments de ses 7 filiales à proximité des sites de ses clients, nucléaires et pétrochimiques, D&S exploite pleinement les atouts du modulaire selon Algeco. Julien Feja, Président du groupe D&S, nous détaille ici sa perception du modulaire et les raisons de sa fidélité à Algeco. 

 

Quelle est l’histoire de D&S ?

Tout a commencé avec la création de la SAS D&S avec mon associé Benoit Marc en 2004, la société se transformant en groupe D&S en 2016 au moment du rachat des parts de mon associé. En 2010, nous nous sommes dotés de notre propre siège à Bagnols-sur-Cèze. Nous avions un besoin urgent de ces nouveaux bureaux et nous devions absolument nous doter d’une structure évolutive afin « d’amortir » notre expansion sur les prochaines années. 

Rapidité d’exécution et possibilité de s’agrandir facilement : quel autre type de construction répond mieux que le modulaire à ces deux impératifs ? Aucun ! Nous avons alors logiquement choisi le leader en la matière : Algeco.

Ce siège « première génération » a d’ailleurs été conçu pour accueillir sur ses fondations des étages supplémentaires. d’ailleurs, depuis 2010,  nous nous sommes agrandis pour passer de 400 à plus de 1 000 m2 aujourd’hui.

Nous avons exploité pleinement la faculté unique du modulaire d’augmenter notre emprise au sol rapidement et au meilleur coût. Le travail « haute technicité » du bureau d’études Algeco nous a ainsi permis de créer un ingénieux système sur pilotis pour nous doter des étages supplémentaires.

 

Pourquoi choisir le modulaire aussi fréquemment pour vos implantations ?

Si nous voulons être au plus près de nos clients et développer de façon homogène, cohérente et efficace nos 7 filiales, nous devons être sûrs des délais pour faire évoluer nos bâtiments ici et là en fonction de notre activité. C’est par exemple ce que nous venons de réaliser à Bollène dans le Vaucluse, à proximité de la centrale de Triscastin, où nous avons ajouté en un rien de temps un étage à notre implantation locale. Toujours avec Algeco, bien sûr…

La perception de nos collaborateurs et de nos clients est toujours étonnante : « Mais c’est dingue d’être aussi bien dans du modulaire ! »… Il faut dire qu’en termes d’isolation phonique et thermique, Algeco a fait des progrès stupéfiant en quelques années. Alors forcément, le bien-être est décuplé. 

Et puis, nous trouvons à qui parler : la technicité, ça nous plaît, alors, jouer avec la simplicité des modules Algeco pour créer des blocs déportés bien sentis ou des angles internes dotés de belles baies vitrées, ça nous parle… et ça nous plaît !

 

Que demandez-vous au modulaire de bureaux de demain ?

Ce que l’on a fait nous. Nous avons a recouvert de panneaux solaires les bâtiments Algeco du siège : nous sommes à présent 100 % autonomes en énergie. J’attends du modulaire et d’Algeco en particulier ce type d’options. 

 

En quoi cela fait-il progresser votre entreprise ?

Depuis 2010, Algeco est l’allié incontournable de notre développement. Algeco est notre associé en habitabilité. Il nous a avant tout amené de la sérénité. Nous savons que si nous avons besoin d’espaces de qualité dans des délais raccourcis, nous les aurons. Et nous savons aussi que nous pouvons compter sur la réversibilité ultra-simplifiée apportée par les modules Algeco. Si l’on veut ajouter on ajoute, si l’on veut enlever, on enlève ! Pour l’instant, nous n’avons fait qu’ajouter, mais la sérénité, c’est aussi envisager tous les cas de figure.

 

En savoir plus sur nos solutions de bureaux modulaires

Partager cet article :
Application 
Articles liés